Escalade

Escalade

Grimpe en salle et falaise
Canyon

Canyon

Descente aquatique
Ski de rando

Ski de Rando

Raid

Raid

Raid Multisport en Orientation

Compte-rendu du raid Saucona

par Pierrot

Samedi 26/09/2015, rendez-vous était pris pour 2 équipes de Bol d'Air avec le raid Saucona un classique de la région. Je fais équipe avec Léo et Jean-Michel avec François.

Nous sommes inscrits sur le raid sportif avec au programme 61 km de course et 1500m de dénivelée.

Ca s'annonce piquant car les jambes n'ont pas beaucoup tournées ces derniers mois, en plus lorsqu'on reçoit les dernieres infos de l'organisation, c'est maintenant 71 km et 1900m de D+! Je recompte section par section pour voir et en fait il s'agit de 78 km et plus de 2000m de D+ qui nous attendent!!



C'est donc un peu inquiets qu'on se retrouve sur les berges de la Saône.

On récupère les dossards et direction le parc à vélo pour déposer nos VTT que l'on récupèrera après la 1ère section en canoë.

En descendant les vélos du camion, 1ère mauvaise surprise, le mien est crevé! Bon pour ne pas perdre de temps je décide de mettre ma chambre de secours directement, je gonfle et nouvelle surprise elle est crevée aussi! Heureusement Léo a des rustines rapides, je répare, tout a l'air ok, on dépose et repart dare-dare vers le briefing.

Vu le monde il y a 2 vagues de départs, les dossards pairs en 1ers, puis les impairs.

Jean-mi et François partent en 1ers et nous suivons dans la 2ème vague pour 6 km de canoë.

C'est chiant le canoë et le nôtre se rempli rapidement d'eau, donc on patauge dans plusieurs centimètres, sympa pour commencer, mais tout se passe bien et on sort 4èmes de notre vague, non loin des 1ers.

On prend rapidement les vélos et au bout de 20m je siffle Léo, petit problème, je suis à plat. La rustine rapide n'a pas tenu... Je change rapidement et là rebelote, la chambre de secours a un 2ème trou!

On demande rapidement aux équipes encore dans le coin, mais personne n'a une chambre avec une petite valve...

Léo a une idée, on prend sa chambre de secours en 29', on la plie et on voit si ça tient.  Je gonfle en mode hyperspeed et là patatra, je casse l'embout de la valve!

Bon, ça commence à faire beaucoup, au final on part bons derniers sur la section (VTT'o suivi d'itinéraire) en run and bike: Léo sur son vélo et moi qui court en poussant le vélo.

Forcément on va au plus court en zappant quelques balises (tant pis on est plus à ça près, 2h de péna quand même) en espérant trouver une chambre là haut et sinon au moins faire la co.

On arrive avant quelques équipes, et enchaînons sur la co qui s'avère très physique mais assez technique et sympa. On croise les copains qui sont désolés pour nous (Jean-mi nous propose même son vélo, faut pas exagérer!:-))

Au retour on cherche à nouveau une chambre, mais choux-blanc! Finalement une âme charitable nous propose des rustines avec colle, ouf et merci, on va pouvoir s'amuser encore un peu.

On repart, mais la valve étant bien abimée, je perd vite de l'air et doit m'arrêter pour regonfler de temps en temps.

Du coup on zappe la section entière (4h de péna et aucun bonus) pour ne pas rater la porte horaire suivante.

Au final on arrive à faire le reste du raid en faisant quelques bons temps, certaines sections sont vraiment bien, notamment la dernière co. Mais sans pression puisqu'on est forcément à la rue en terme de pénalités.

On recroise Jean-mi et François qui sont arrivés hors porte horaire lors d'une section (en plus ils se sont fait attaquer par des frelons, comme d'autres d'ailleurs qui finiront par appeler les secours...) et qui se font lourdement pénaliser en conséquence.

On termine tranquillement en mangeant un kébab sur le bord de la Saône en assistant au podium, avant de rentrer à la maison.

On aura quand même passé un bon moment (une bonne rigolade aussi) et ça aura servi d'entraînement (et de leçon aussi).

Le raid était très bien organisé, on sent une organisation bien huilée, mais je pense qu'il était très dur de tout faire dans les temps (aucune équipe n'y est arrivée d'ailleurs) et je regrette l'absence de repas en fin de course, c'est quand même sympa quand on a fait plusieurs heures d'efforts de manger autre chose que des trucs sucrés de type ravitaillement, mais tant pis.

Nous sommes 20èmes et Jean-mi et François 30èmes il me semble.

J'espère que ces mésaventures ne seront pas de la partie la semaine prochaine sur le Raid Orientalpin.
Plus de photo et de commentaire sur http://boldairappn.wix.com/boldair#!cr-de-course-/c1svh