Escalade

Escalade

Grimpe en salle et falaise
Canyon

Canyon

Descente aquatique
Ski de rando

Ski de Rando

Raid

Raid

Raid Multisport en Orientation
Compte rendu du Paca raid  samedi 7 mars 2015
la ciotat

Résultats 17ème au scratch 16ème homme sur 60 équipes.

Départ vendredi 15 h 30 je rejoins  pierrot à la sortie du boulot, on charge le camion et direction Auriol chez Renaud un pote de pierrot  qui nous accueil pour la soirée et la nuit ; petit festin organisé gnocchi et mousse au chocolat maison.



Lever 6 h petit dej et départ pour la Ciotat, dépose VTT au bout d’un petit chemin on récupère les dossards déjà énormément de monde (plus de 200 équipes au départ sur l’ensemble des épreuves) ; Les parcours sont très bien fléché, on se gare ne bord de plage pour le départ.

La sono arrive gentiment à 8 h 45 l’horaire de départ prévu mais bon on est dans le sud : brieffing et en place. pour un départ à 9 h. 

Les équipes en présence semble être costaud outre les ancien lafuma vainqueur récent d’une manche de championnat du monde et champion de France en titre une dizaine d’équipes s’annonce comme très costaud. Ça va aller vite… Parfait pour se remettre en jambe après l’hiver.

Le soleil est de la partie et on fait le choix de partir en court avec un petit gilet en haut.

Première section

CO annoncés sur les flyers : PUBLICITER MENSONGERE  c’est un trail au parcours urbain qui nous attend, 4 km de trottoir et route pour atteindre le parc à vélo. (surement le prix à payer pour avoir un départ en bord de mer). On part tranquillement et on fini la section à 13 km/h de moyenne 3 minutes derrière les premiers.

La carte de la première section :

La végétation et les définitions de postes ne sont pas obligatoires en vtt O mais ça fait joli. Pour l’esthétisme on repassera. 

la première VTT o : c'est tout droit...
On attaque alors une section de VTT O :5 postes à enchainer un premier choix un peu hasardeux nous fait perdre 2 minutes on prend alors le bon rail et la suite sera assez simple en orientation par contre ça monte directe des chemins plein de cailloux droit dans la pente on pousse une partie du temps (pile ce que j’aime). 

On arrive au départ de la CO une vingtaine de vélo sont là, plutôt cool pour nous.

Deuxième section Course d’orientation une partie en mémo :

On chope la carte on change les chaussures et hop on part sur la CO. Premier poste correct le temps de s’habituer à la carte (dessiné pour l’occase) on enchaine ensuite les deux poste suivants un gros groupe nous rattrape ils ont l’air vraiment chaud  ils doublent en sautant dans les buissons. On arrive sur el mémo 11 postes à prendre deux trois gentiment technique un passage deux postes le deuxième passage 4 postes (les autres équipes nous en donnent pas mal).

 Et là le drame  on se retrouve tout seul en bout de carte enfin bout de carte mémo, un chemin qu’on n’a ni l’un ni l’autre retenu. Alors pierrot droite ou gauche, pierrot dit gauche on test en faite non on revient on prend droite.

Ça doit être par la Bingo ! Allez plus qu’un poste on essaye de suivre une sent qui part dans la bonne direction puis disparait… On se retrouve sans carte au milieu d’une végétation hostile on prend au juger et on galère un peu on retombe sur le chemin le dernier poste en passant et on repart on croise quelques équipes qui nous vampirise (euh les gars vous savez ou est le poste … ; non, bon ben on va vous suivre quand même des fois que vous retrouviez le chemin)

On corise deux mecs qui sont en train de devenir fou genre le poste on s’en fout nous on veux se barrer de là. (Vraisemblablement pas des orienteurs)

VTT O

Un peu plus joueurs mais techniquement rien d’insurmontable les chemins sont net avec des pierres de partout des montés raide a mourir, des descentes bien.

Deuxième CO une course au score, finalement peu technique, première torsion de la cheville pour moi la fatigue se fait sentir. On tourne bien sans se mettre dans le rouge. la CO
On arrive sur la grosse zone de VTT O :

Orientation 0 bourrin 2

On est en haut de la colline un sentier à chèvre au mieux à chamois la plupart du temps descend en bas, bon ben le poste est en bas. OK et le suivant en haut de l’autre coté OK.

L’enchainement 4,5,6 est redoutable.

On descente de MER… dans les cailloux et les ronces des équipes poussent les vélos à la descente, on passe à coté du poste et 500 plus bas pierrot me rejoint :

Ta biper ?

Ou ça ?

Tu déconne ?

Non pourquoi ?

Le poste était là haut.

Merde

Pierrot repart 5 minutes de perdu et pour lui 500 m dans les jambes en plus.

On attaque la monté, c’est une 4 barres (4 barres de céréales pour arriver en haut).

On enchaine une petite tyrolienne hors temps  et  la descente vers l’arrivée (encore une descente de merde…..) mais il semble qu ese soit un mauvais choix de notre part. 

J’aurai bien aimé pouvoir profiter un peu de la vue mer en envoyant un petit parcours en crête mais cela ne semblait pas être dans les plans des organisateurs : "Ils sont venu la pour en chier ils vont monter et descendre au lieu de faire le tour" semblait être leur credo. Tant pis on profitera de la vue plus tard. Ou alors j’étais trop cuit pour lever la tête du guidon et j’ai raté la vue.

Un enchainement de liaison VTT petit tir à l’arc une minute de bonus pour 20 minutes d’attente. Pourquoi du tir dans un raid à l’intérieur des sections chronos ?

Ici le temps était arrêté mais la barrière horaire pour faire le canoë n’était pas repoussé donc attendre prendre froid pour une minute de bonus ça vaux pas le coup. Quelques équipes font demi tour sans tirer. Postes 4,5,6 le cadeau

Section suivante canoë sur la mer, grande classe : le petit soleil qui chauffe le dos quelques vagues la mer bleu

Et puis l’arrivée au final 17ème pas terrible sans excuse du style : j’ai prit un coup de barre, j’ai cassé le vtt, j’espérais mieux mais pour un premier raid pierrot me dit c’est que c’est bien.

Ensuite repas et retour.

Voila pour le contre rendu.

J’ai aimé :

L’organisation, des bénévole en pagaille, aucune fausse note dans la pose des postes, aucun bug ni mauvaise indication. C’est suffisamment rare pour le soulignée. Félicitations à l’organisation.

Le canoë sur la mer, sympa avec se beau temps.

Le bon esprit sans prise de tête des bénévole et de l’orga en générale. 

Je n’ai pas aimé :

Le VTT trop bourrin avec des descentes droit dans la pente et les cailloux  et des montés raide à mourir ou on pousse.

Le niveau de choix d’itinéraire très trop limité sur le VTT.

C’est loin et c’est super cher 45 euros  par tête. Un bon prix raid se situe plus à 30 35 euros.

En conclusion :

Je ne pense pas y retourner de si tôt mais c’est un raid propre net et sans bavure. La distance depuis la  maison est l’élément rédhibitoire.